Program Heat Stress

phileo

Le stress thermique est défini comme une augmentation de la température interne corporelle au-delà de la plage normale en raison d’une charge thermique totale augmentée, dépassant la capacité de dissipation de la chaleur. Le stress thermique modifie l’ingestion alimentaire, le comportement de la vache, ses besoins pour le maintien de son organisme et les processus métaboliques. Ceci a des conséquences importantes en matière d’efficacité énergétique, de rendements laitiers, d’efficacité reproductive et d’incidence des maladies.

La combinaison de la température ambiante et de l’humidité (THI) détermine le niveau de stress thermique.

 

Les animaux subissant un stress thermique réduisent leur ingestion alimentaire. Ceci est vraisemblablement une stratégie de survie, en particulier chez les ruminants, puisque digérer et assimiler les nutriments génèrent de la chaleur (ce qu’on appelle les effets thermiques de l’alimentation). Traditionnellement, on estime qu’une ingestion alimentaire insuffisante provoquée par la charge thermique est responsable de la diminution de la production de lait (Fuquay, 1981; DeShazer et al., 2009).

picto vaches laitières

Améliorer la fonction du rumen avec la levure probiotique Actisaf® Sc 47

Dash

Les études ont démontré que la supplémentation de l’alimentation avec Actisaf® Sc 47 permet de diminuer le potentiel de redox du rumen. Cela entraîne une meilleure digestion des fibres ainsi qu’une augmentation de l’activité des bactéries anaérobies et les bactéries utilisant du lactate. Ces avantages ont été atteints dans des conditions de stress thermique difficiles.

 

L’ajout de Actisaf® Sc 47 à l’alimentation des vaches soumises au stress thermique a réduit les conséquences négatives par l’augmentation de l’ingestion de matières sèches et de la production de lait, et en améliorant les taux de conversion alimentaire.

Stress-thermique-vaches-laitières
Stress-thermique-vaches-laitières

Actisaf® Sc 47 restaure un bilan énergétique positif

Dash

L’ajout de Actisaf® à l’alimentation de vaches soumises au stress thermique change certains paramètres sanguins importants comme le glucose qui a un impact direct sur la physiologie et le métabolisme de la vache.

Produire plus de lait et de solides

Dash

Actisaf® Sc 47 s’avère améliorer le rendement laitier de 1,3 kg ou de 5,12 %. Une augmentation de la production quotidienne de matières grasses et de protéines a également été rapportée, confirmant que Actisaf® améliore le rendement de lait et les solides en conditions de stress thermique.

En stabilisant l’environnement du rumen et en supportant l’activité de la microflore, Actisaf® améliore le fonctionnement du rumen entraînant une amélioration du métabolisme.

Une amélioration du métabolisme et une adaptation du stress thermique chez la vache laitière entraîne un plus grand confort (ingestion de matière sèches plus élevée, diminution du rythme respiratoire) et une production supérieure (quantité et qualité du lait).

 


L’augmentation de l’ingestion alimentaire, une meilleure conversion alimentaire, une amélioration de la fonction du rumen et la diminution des rythmes respiratoires indiquent que les vaches laitières se sentent mieux lorsqu’elles reçoivent un supplément en levure vivante. Cela améliore leur santé et leur productivité.

En savoir plus sur nos programmes

Contact