Santé et nutrition du lapin

phileo

La gestion nutritionnelle du lapin par les probiotiques vise à améliorer sa productivité en obtenant les meilleurs gains de poids et efficacité énergétique tout en restreignant la résistance aux antimicrobiens et en garantissant le bien-être de l’animal. Dans la cuniculture, l’élevage intensif, une mauvaise alimentation ou des conditions sanitaires dégradées sont une source de stress qui entraîne dysbactériose et déficit immunitaire. Chez Phileo by Lesaffre, nous proposons des solutions pour réduire les effets négatifs du stress tout en optimisant la performance reproductive et en assurant le bien-être du lapin.

rabbits does

La réduction de l’utilisation des antibiotiques en cuniculture : une préoccupation de santé mondiale

Dash

Le secteur cunicole est considéré comme le secteur le plus médicamenté. L’interdiction des antibiotiques facteurs de croissance dans de nombreux pays a forcé les nutritionnistes animaliers à rechercher des alternatives, comme le recours aux probiotiques.

 

Les stratégies nutritionnelles et de gestion doivent assurer un stress minimal et permettre d’atteindre un statut immunitaire fort de façon durable. En stabilisant la microflore cæcale, Actisaf® Sc 47 améliore la santé et le bien-être du lapin, en aidant à maintenir une population cunicole effective et durable, tout en réduisant l’usage des antibiotiques.

Lapins
Lapins

Amélioration des performances reproductives des lapines et de la croissance des lapereaux

Dash

Un rythme reproductif intense crée un équilibre énergétique négatif chez les lapines. Elles sont incapables de s’alimenter suffisamment (énergie) pour répondre aux besoins nutritionnels du fœtus et de la lactation, les forçant à utiliser leurs réserves de graisse corporelle. Cela entraîne un mauvais état corporel qui réduit les performances reproductives et entraîne des taux de mortalité élevés, à la fois pour les lapines et les lapereaux. La mortalité pendant l’allaitement sous la mère représente environ 20 % de la mortalité totale des portées.

 

Les stratégies nutritionnelles et de gestion tout au long de la période de reproduction et de lactation doivent assurer un régime bien équilibré, une bonne santé et un bon statut immunitaire chez les lapines et les lapereaux, tout en réduisant la mortalité. La levure probiotique Actisaf® Sc 47 améliore la microflore des lapereaux, favorisant une meilleure efficacité énergétique et améliorant le gain de poids. De plus, l’utilisation de Actisaf® Sc 47 diminue les taux de mortalité et améliore les performances pré-sevrage.

Défi sanitaire majeur pendant la période de finition

Dash

La période de sevrage suivie des 10 à 15 jours suivants est une période critique et complexe pour le lapin, en raison du stress alimentaire, environnemental et psychologique. Ces facteurs nuisent à l’efficacité énergétique et à l’adaptation à un régime alimentaire de sevrage. Pendant cette période, le lapin montre un équilibre fragile de sa fonction intestinale. Il devient plus susceptible aux infections digestives et souffre fréquemment de troubles post-sevrage qui peuvent être mortels.

 

Une stratégie de finition réussie doit impliquer une bonne santé et un bon statut immunitaire tout en améliorant les performances des lapins pour la production de viande et en réduisant le risque de problèmes digestifs. La levure probiotique Actisaf® Sc 47 aide à augmenter l’efficacité énergétique et le métabolisme. Cela entraîne l’amélioration du gain de poids moyen pendant la période de finition et une réduction de la mortalité.

Lapins

Gamme innovante pour le lapin

Contact