Contrôle de la Salmonelle chez le poulet de chair pour améliorer la sécurité alimentaire

phileo

La Salmonelle est responsable d’environ 1 million de maladies d’origine alimentaire par an aux États-Unis et 91 000 en Europe. La contamination par la Salmonelle est un problème mondial dans la production avicole. Pour réduire la contamination des produits avicoles, il est possible d’intervenir dans les unités de traitement. Cependant, la véritable solution reste, en premier lieu, de prévenir l’arrivée de poulets de chair, de dindes ou d’œufs contaminés dans ces unités. La prévention au niveau de l’exploitation est très importante pour réduire le risque de contamination de la viande de volaille ou des œufs de consommation.

Picto volaille

Contamination à Salmonella dans les exploitations avicoles

Dash

Salmonella peut provenir de l’alimentation : par les additifs et la thermisation

 

Salmonella peut persister sur des poulaillers qui restent contaminés par un lot d’oiseaux précédent et sont insuffisamment désinfectés, ou qui sont contaminés via les rongeurs, les insectes, etc.

 

Salmonella peut être introduite par des poussins d’un jour contaminés, après la transmission verticale dans l’œuf ou par la contamination de la coquille de l’œuf lors du passage par le cloaque.

Réduire la pression de Salmonella dans l’intestin

Dash

Safmannan® contient des concentrations élevées de mannanes et de bêta-glucanes. Les mannanes ont la capacité d’adhérer à Salmonella, ce qui peut contribuer à réduire la pression pathogène et l’excrétion dans les fèces.

 


Les bêta-glucanes et les mannanes peuvent moduler la fonction immunitaire, avec des taux plus élevés d’anticorps IgA à la surface de l’épithélium intestinal ciblant Salmonella.

 


Safmannan® aide à préserver les jonctions serrées pour réduire la translocation de Salmonella du contenu intestinal aux organes profonds, comme le foie, la rate, voire la grappe ovarienne (pour les poules pondeuses et les reproductrices).

Essais avec Safmannan®

Dash

Un essai de 2018 par C. Hofacre dans SPRG, basé sur une étude de 40 enclos, impliquait la répartition de 2 000 poulets dans 5 groupes de traitement. L’essai portait sur Safmannan® à différentes doses et sur un produit commercial de culture de levures. Vingt-cinq poussins d’un jour par enclos ont été étiquetés, ont reçu un code couleur et été gavés par voie orale avec 5×107 UFC de Salmonella Heidelberg. Vingt-cinq autres poussins (oiseaux contacts) par enclos n’ont pas été exposés, mais pouvant cependant être contaminés par les poussins exposés.

 

Les oiseaux supplémentés avec Safmannan® à 500 g/tonne ont montré une réduction significative dans le nombre de S. Heidelberg présent dans les cæcums des oiseaux contact au jour 42, en utilisant la méthode du nombre le plus probable (NPP).

Safmannan® aide le système immunitaire à être plus efficace contre Salmonella

Dash

Un essai de 2019 mené par Imunova, Brésil, impliquait 35 poussins d’un jour, répartis dans 3 groupes de traitement : non exposé/non supplémenté, exposé/non supplémenté et exposé/supplémenté avec Safmannan® à 250 g/tonne du jour 1 au jour 28. L’exposition à 108 UFC de Salmonella Typhimurium a été administrée oralement au jour 2.

 

Safmannan® pourrait aider le système immunitaire à produire plus d’IgA sécrétoire contre le lipopolysaccharide (LPS) et la flagelline de Salmonella au jour 28. De plus, le score histopathologique était significativement réduit au jour 28.

Remplissez ce formulaire pour télécharger notre guide

Stratégies pour réduire la prévalence de la  Salmonelle dans l’industrie volaillère

Salmonella-book-1

Informez-vous sur la gestion des poulets de chair

Contact