Santé intestinale du porc et contrôle des pathogènes

phileo

L’intestin est l’interface la plus importante entre le monde extérieur et l’organisme interne de l’animal, agissant comme la première ligne de défense contre l’envahissement par des pathogènes et des produits chimiques nocifs. Outre son rôle de barrière physique, l’intestin est également riche en tissu lymphoïde associé au tube digestif (GALT), équipé pour préparer une réponse immunitaire active contre l’avancée des pathogènes tout en garantissant l’absence de réponse contre les antigènes de l’alimentation ou la flore normale, maintenant ainsi l’homéostasie immunitaire.

 

On estime que la microflore des mammifères se compose de plus de 400 espèces de bactéries qui contiennent environ 1014 microbes (environ 10 fois le nombre de cellules de l’organisme des mammifères). Les microbes intestinaux jouent un rôle majeur dans le maintien de la santé intestinale et des fonctions de barrière, soit par un « échange » direct avec les cellules immunitaires intestinales, soit indirectement par la production de métabolites bioactifs. Ceux-ci incluent les acides gras à chaîne courte (SCFA) et les vitamines, avec l’utilisation des substrats des nutriments de l’alimentation qui ont un effet direct sur la fonction immunitaire et structurelle des cellules épithéliales.

Picto-swine-192x285

Essais avec Actisaf® Sc 47

Dash

Grâce à de nombreux essais in vitro et in vivo, Phileo by Lesaffre a étudié de manière approfondie les effets de la levure probiotique Actisaf® Sc 47 sur la réduction d’une grande variété de bactéries pathogènes. Cette figure démontre la réponse de Actisaf® Sc 47 sur la réduction des pathogènes de E. coli K 88 et Salmonella Typhimurium.

Swine gut health 1
Swine gut health 2

Essais avec Actisaf ® Sc 47

Dash

Le sevrage des porcelets de la truie est l’un des événements les plus stressants de la vie d’un porc et peut contribuer à des dysfonctionnements du système immunitaire et intestinal, compromettant la santé de l’animal et entraînant une diminution de la croissance et de l’ingestion alimentaire, en particulier au cours de la première semaine suivant le sevrage. Renforcer le système immunitaire du porcelet en supplémentant l’alimentation des truies avec Actisaf® à partir de la gestation (94 jours) jusqu’à la lactation (28 jours), avec une supplémentation additionnelle de l’alimentation des porcelets avec Actisaf® (1 g, 3 fois par semaine) pendant la période d’allaitement, s’est avéré efficace pour prévenir la diarrhée du porcelet à la suite d’une exposition à Escherichia coli entérotoxinogène (ECET) un jour après le sevrage. Cette protection est attribuée à une augmentation des niveaux d’IgA sérique observés chez les porcelets supplémentés avec Actisaf®

Amélioration de la microflore intestinale avec Actisaf® Sc 47

Dash

Phileo by Lesaffre a étudié de manière approfondie l’utilisation de Actisaf® Sc 47 dans toutes les phases de production du porc. En raison de sa haute activité métabolique, Actisaf® Sc 47 a des conséquences positives sur la microflore intestinale en maintenant un épithélium intestinal plus sain, en réduisant la pression pathogène et en améliorant les défenses naturelles. Ces bénéfices entraînent finalement de meilleures performances de l’animal et améliorent son bien-être.

Swine gut health

En savoir plus sur la gestion du porc

Contact