L’ère post-antibiotique est une opportunité en or pour tous les producteurs porcins

phileo

Le développement de la résistance aux antimicrobiens par des bactéries pathogènes, associée aux traitements antibiotiques, est devenu un problème de santé publique et le principal moteur derrière leur restriction progressive et la substitution de l’utilisation des antibiotiques. Dans cette ère post-antibiotique, il est de la plus haute importance de valoriser la nutrition et ses conséquences, sur les performances de l’animal mais également sur la microflore et la santé intestinale. L’utilisation de pré et probiotiques en combinaison avec des eubiotiques, c’est-à-dire une nutrition fonctionnelle, favorise la croissance d’une microflore plus saine, au lieu d’éliminer la microflore, dans le but d’obtenir une meilleure santé et un plus grand bien-être de l’animal.

Picto-swine-192x285

Recherche innovante sur le mode d’action de la levure probiotique

Dash

Avec notre équipe de recherche dédiée et des universités du monde entier, nous étudions la recherche émergente en relation avec le séquençage de l’ARN ribosomique 16s. Cela nous permet de mesurer simultanément des milliers de molécules biochimiques dérivées par l’hôte ainsi que des bactéries, identifiant les voies moléculaires régulées par la microflore intestinale. Cela nous montre également comment ces voies sont régulées par l’utilisation des antibiotiques, la nutrition et les maladies intestinales.

 

Cela nous aide à identifier comment les probiotiques interfèrent avec chaque phylum ou genre de bactéries, tout en améliorant notre compréhension de la façon de moduler la microflore et d’influencer positivement la santé intestinale de l’animal au cours de ce processus. Enfin, cela nous aide à identifier le phylum ou le genre des bactéries qui sont directement liées aux paramètres de performances clés, tels que le gain moyen quotidien, le taux de croissance et la conversion alimentaire.

La levure probiotique Actisaf® Sc 47 contient des molécules immunomodulatrices

Dash

Les molécules telles que les MOS et les bêta-glucanes, aident à stimuler le système immunitaire de la truie et à augmenter les immunoglobulines sécrétées dans le colostrum et le lait, pour les passer dans le sérum du porcelet. Cela entraîne des porcelets plus sains et a des conséquences directes sur les performances, mises en évidence par des porcelets plus lourds au sevrage, une diminution de la mortalité et des meilleurs poids au sevrage, et tout cela, sans utiliser d’antibiotiques.

post antibiotique
post antibiotique

Actisaf® Sc 47 est en mesure d’influencer la modulation de la microflore intestinale des porcelets à la naissance

Dash

Les truies supplémentées avec Actisaf® Sc 47 pendant la gestation et la lactation, abritent une certaine quantité de levure vivante dans leurs fèces et les porcelets sont susceptibles d’acquérir cette levure vivante à leur contact. De nombreux essais ont confirmé que la levure probiotique ingérée par les porcelets à partir des fèces des truies peut agir sur l’intestin du porcelet, améliorant les performances en renforçant la santé intestinale. Ceci est permis soit par un effet immunomodulatoire, soit en orientant la microflore intestinale vers les bactéries bénéfiques.

En savoir plus sur la gestion du porc

Contact